ARSCOP aux JNGG 2018

Dans le cadre des Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l’ingénieur (JNGG) 2018 qui se sont tenues du 13 au 15 juin 2018 à Marne-la-Vallée, sept articles en relation avec le projet national ARSCOP ont été publiés.

  • Constitution et analyse d’une base d’essais de chargement de micropieux et d’ancrage (Habert J., Toubassy L., Darras V., Cuira F.)
  • Etude du comportement en déplacement de micropieux en traction (Toubassy L., Darras V., Cuira F., Habert J.)
  • Procédure pour la mesure du coefficient des terres au repos Ko par les essais en place (Reiffsteck P., Benoit J., Desanneaux G., Fanelli S., Karagiannopoulos P., Habert J.)
  • Proposition d’une nouvelle courbe P-y à partir des courbes pressiométriques (Baccara R., Burlon S., Reiffsteck P., Frikha W)
  • Utilisation des paramètres de forage pour un positionnement judicieux de la sonde pressiométrique dans le terrain et une interprétation éclairée des résultats (Cour F., Lopes A.)
  • Mesure de modules de cisaillement à faibles déformations à partir d’une sonde pressiométrique monocellulaire (Lopes A., Puech A., Droniuc N., Geisler J., Cour F.)
  • Estimation du rapport E/EM : application aux radiers de grandes dimensions (Minh Tuan H., Cuira F., dias D., Miraillet P.)

Télécharger les actes des JNGG 2018

Ces journées, organisées sous l’égide des Comités Français de Mécanique des Sols et de Géotechnique (CFMS), de Mécanique des Roches (CFMR) et de Géologie de l’Ingénieur et de l’Environnement (CFGI) par le laboratoire Navier (CERMES) et le département GERS (laboratoires SV et SRO) sur le thème « Ressources et aménagements, quelles limites ? », ont permis la présentation de 150 communications orales, acceptées après relecture par deux experts indépendants. Les thèmes les plus abordés ont été la reconnaissance des sites, le comportement des géomatériaux, le comportement des ouvrages ainsi que leur modélisation numérique. Un intérêt a également été porté aux aspects liés aux risques, à l’environnement, aux sollicitations cycliques et dynamiques, ainsi qu’à l’amélioration et au renforcement des sols et des roches.

Enquête « Pratique des essais pressiométriques »

Un questionnaire à destination de l’ensemble de la profession concernée par les essais pressiométriques a été établi dans le cadre du projet national ARSCOP.
Entreprises réalisant des investigations géotechniques, ingénieries géotechniques, entreprises utilisant les paramètres issus de ces essais, entreprises de travaux : votre retour d’expérience sur les pratiques et usages du pressiomètre intéresse le projet national ARSCOP.
Vos réponses nous permettrons de mettre en lumière les points forts et les points à améliorer concernant nos pratiques, mais aussi l’évolution souhaitable des modes opératoires ou des utilisations au sens large des paramètres déduits de ces essais.

Présentation du Projet National ARSCOP dans le SOLSCOPE MAG de novembre 2016

Le SOLSCOPE Mag a consacré deux doubles-pages au projet national ARSCOP (nouvelles Approches de Reconnaisance des Sols et de Conception des Ouvrages géotechniques avec le Pressiomètre) dans son numéro du mois de novembre 2016.

L’article « ARSCOP : Le projet national de recherche mobilise l’ingénierie géotechnique autour du pressiomètre » revient sur la genèse du projet, son programme de recherche et ses objectifs. L’article rappelle également l’historique des Projets Nationaux liés à la géotechnique, administrés par l’IREX.

Lire l’article en ligne : SOLSCOPE Mag n°6 – Novembre 2016

Auteurs : Baud J.-P. (Eurogéo), Simmonot T. (Accotec)

ARSCOP labellisé « Projet National »

Le projet de recherche ARSCOP (nouvelles Approches de Reconnaissance des Sols et de Conception des Ouvrages géotechniques avec le Pressiomètre), a été labellisé « Projet National » le 25 mai 2016 par la Comité d’Orientation pour la Recherche Appliquée en Génie Civil.

Lancement du projet de recherche ARSCOP

L’Assemblée Constitutive du projet ARSCOP, qui s’est tenue le 11 mai 2016 à la FNTP (Paris), a rassemblé plus de 50 participants. Cette manifestation, marquant le démarrage officiel du projet, a permis de présenter le programme de recherche et son organisation :

  • Président : Roger FRANK (ENPC)
  • Directeurs Techniques : Sébastien BURLON et Philippe REIFFSTECK (IFSTTAR)

Les animateurs des groupes de travail ont par ailleurs été désignés :

Télécharger le support de présentation

ARSCOP_CODIR01(AC)_presentation_2016-05-11_page_001

 

Plaquette du projet de recherche ARSCOP

Plaquette actualisée en Août 2016.

La plaquette du projet de recherche ARSCOP est désormais disponible sur le site.
Vous y retrouverez :

  • Les enjeux et les objectifs du projet
  • Le champs de la recherche
  • Les thèmes de recherche étudiés
  • Les livrables attendus
  • Les modalités d’adhésion

Téléchargez la plaquette

arscop_plaquette_v2_2016-08-18_page_001

Assemblée Constitutive du projet de recherche ARSCOP – 11 mai 2016

Le projet de recherche ARSCOP (nouvelles Approches de Reconnaissance des Sols et de Conception des Ouvrages géotechniques avec le Pressiomètre) tiendra son Assemblée Constitutive le 11 mai 2016 à 14h à la FNTP (9 rue de Berri – 75008 Paris). Cette manifestation ouverte à tous marquera le lancement officiel du Projet et sera l’occasion de présenter son organisation.

ARSCOP est un projet de recherche et développement collaboratif se déroulant sur quatre années à partir de 2016. Il a vocation à rassembler un grand nombre de partenaires issus de la communauté géotechnique (maîtres d’ouvrages, ingénieries, entreprises de travaux, bureaux de contrôle, industriels, organismes de recherche).

Le projet de recherche ARSCOP a pour objectifs :

  • d’améliorer la reconnaissance des sols et le dimensionnement des ouvrages géotechniques au moyen du pressiomètre ;
  • de développer des matériels et des méthodes de calcul permettant d’accroître la fiabilité de l’essai ;
  • de consolider les connaissances relatives au pressiomètre.